Retour à votre recherche

Chargée d'études en écologie
Chargé d'études en écologie


Ingénieur en écologie

(code ROME : A1303)


L’écologie étudie les interactions entre un écosystème et les différents éléments qui le composent. Le chargé d’études en écologie a pour rôle d’aider à la décision ou à la réalisation de nouveaux projets afin qu’ils soient respectueux de l’environnement et des nouvelles réglementations.

Savoir réaliser des relevés de terrain
En tant que scientifique, vous avez une bonne connaissance de naturaliste du terrain. En effet, dans le cadre de votre travail, selon votre spécialité et selon l’étude que vous devez effectuer, vous pouvez décrire et localiser les habitats, les espèces floristiques ou faunistiques, mais aussi les ressources naturelles.

Maîtriser la gestion et l’aménagement des milieux naturels
L’étude du terrain vous permet de réaliser un dossier montrant ses possibilités naturelles et surtout en établissant la faisabilité des projets qui doivent être respectueux de l’environnement. Ainsi, vous déterminer, par exemple, l’impact que peut avoir la construction de routes ou de lignes électriques. Dans ces cas là, vous proposez un tracé qui fera subir le moins de dégâts possible à l’écosystème.

Avoir le sens du contact
Dans le cadre de votre étude de terrain, vous êtes amené à rencontrer des élus, des professionnels ou encore des particuliers. Pour cela, vous devez posséder un bon sens du relationnel. D’autant plus que les projets pour lesquels vous travaillez ne sont pas toujours bien perçus. Une bonne dose de diplomatie est donc indispensable ! Aussi, avez-vous un rôle d’interface entre les intérêts environnementaux et les objectifs de votre employeur pour lequel vous faites preuve d’écoute.

Posséder de bonnes qualités rédactionnelles
Bien entendu, afin quevotre étude soit exploitable par ses commanditaires, vous rédigez des dossiers parfois appelés des projets de plan de gestion. Vous contribuez également à la réalisation de documents plus officiels ou encore des plaquettes de vulgarisation.

Attention à ne pas confondre ! En tant que chargé d’études en écologie, vous êtes un écologue c’est-à-dire un scientifique et non un militant écologiste, même si l’un peut cacher l’autre.