Retour à votre recherche

Mécatronicienne
Mécatronicien


(code ROME : H1206)


De l’automobile au matériel médical de pointe, en passant par les robots industriels, les automatismes ont envahi notre société. Au carrefour des applications de l’électronique, du génie mécanique et de l’informatique industrielle en temps réel, le mécatronicien pilote par l’informatique des systèmes mécaniques complexes.

Une conception simultanée et pluridisciplinaire
Concevoir, définir et développer des nouveaux produits ou des nouveaux procédés automatisés en milieu industriel, sont vos missions premières. Pour concevoir des systèmes automatiques puissants et permettre le contrôle de systèmes hybrides complexes, vous devez en simultané opérer sur trois sous-systèmes : une partie opérative (squelette et muscle du système à dominante mécanique et électromécanique), une partie commande (intelligence embarquée du système à dominante électronique et informatique temps réel), et une partie interface homme/machine (forme géométrique et dialogue du système à dominante ergonomique et esthétique).

De la simulation à la validation
Un projet de mécatronique commence par de la simulation pure dans des environnements logiciels, où l’on intègre le système à l’étude dans un modèle dynamique du produit conçu comme un véhicule, par exemple. Ensuite, vous exposez le modèle au réel, en déployant les algorithmes en simulation réelle, avec de vrais actionneurs sur des bancs d’essais. Et la validation se poursuit, sur piste, dans des prototypes instrumentés. Le code informatique est généré automatiquement vers les calculateurs d’essais.

De la conception à l’entretien
Concevoir, mais aussi modifier, monter, régler et entretenir les ensembles ou les éléments d'équipements automatisés, à partir d'un cahier des charges, de plans, de schémas, ou de documents "constructeur". La conception assistée par ordinateur (CAO) et la gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) permet à votre équipe de réaliser ces différentes tâches en veillant au respect des différentes normes régissant l'activité. Vous pouvez dispenser une assistance technique auprès des opérateurs.

Apporter une réponse simple à un problème complexe
L’approche par simulation permet d’étudier le comportement dynamique de l’application, d’aider à l’adoption des choix d’architecture, d’effectuer des évaluations de performance, mais également à l'aide du concept d'injection de fautes, de réaliser des analyses très fines en mesurant l’interaction qui peut exister entre le logiciel et sa plate-forme. Vous pouvez également faire de l’analyse de défaillances et de la validation de diagnostics. Les simulateurs, sur lesquels vous opérez, permettent de maîtriser de façon progressive la complexité des systèmes temps réel embarqués, dans les transports notamment.

Bardé de multiples compétences en« ique », telles que l’électronique, l’informatique, l’automatique, l’électrotechnique, la mécanique, l’optique et la robotique, votre tâche est d’éliminer tous les « hics » rencontrés lors de la recherche et de la conception d’un nouveau produit.