Retour à votre recherche

Data-manager


Assistant data-manager

(code ROME : H1206)


Contrôle et qualité sont au cœur de vos exigences. C’est là la raison d’être et d’évoluer des métiers du data management. Vous garantissez la cohérence entre les études d’un projet et les données de la base.

Être au cœur de missions variées
Plongé dans le monde de la biométrie et des études cliniques, vous êtes sollicité pour des missions transverses depuis la définition de normes et la capitalisation des données jusqu’au gel et verrouillage des bases que vous avez conçues. Un métier à la fois technique et relationnel où la polyvalence est de mise.

Contrôler et organiser
En accord avec les cahiers d’observation, vous contrôlez la cohérence et la qualité des données cliniques. Vous concevez, développez et exploitez des listings de données individuelles, des tables et des bases de données multi-études. Puis, vous concevez, produisez et validez les outils de contrôle qualité. Au cœur de la gestion du projet, vous pouvez être amené à organiser et animer les équipes de data management et à gérer les activités de sous-traitance.

Promouvoir des projets internationaux
Chez un leader mondial des sociétés de service dans le domaine de la recherche clinique spécialisé dans la gestion informatique d’études internationales, vous accompagnez les industries pharmaceutiques et de biotechnologie dans le développement puis dans la promotion de leurs produits. Vous assurez la gestion et contrôlez la qualité des données émanant des visites de monitoring des Attachés de Recherche Clinique (ARC). Vous corrigez dans la base, vous avez en charge la documentation des études comprenant notamment la rédaction du plan de contrôle qualité, les diverses « guidelines » sur la saisie, le codage et la validation des données.

Mobiliser des compétences transverses
La spécificité du domaine biomédical vous en impose la maîtrise. La technicité de vos missions nécessite une solide formation en informatique, et la dimension internationale des projets que vous menez exige une excellente maîtrise de l’anglais courant et technique. Mais il vous faut aussi un sens avéré de la communication car en plus du travail d’équipe, vous pouvez être en relation avec les ARCs, les clients, les chefs de projets et les médecins investigateurs.

Avec les progrès et les exigences, le data management passe du développement clinique vers d’autres domaines industriels et marketing, de recherche et de pharmacovigilance. Autant de nouvelles données à gérer …