Retour à votre recherche

Technicienne de maintenance automatismes téléconduite
Technicien de maintenance automatismes téléconduite


(code ROME : I1302)


Un robot, un vérin qui tombe en panne et c’est toute la chaîne de fabrication qui est perturbée avec toutes les répercussions économiques que l’on imagine. Pour vous, technicien de maintenance automatismes et téléconduite, un seul objectif garantir la continuité de la production et fiabiliser les équipements.

Anticiper les pannes
La plupart des industries utilisent des équipements de production automatisés. Ces équipements peuvent être des machines d’atelier, des lignes d’assemblage ou de conditionnement, des dispositifs de manutention etc. Dans certains secteurs comme l’industrie pétrolière et gazière, ou le domaine du traitement de l’eau, qui nécessitent des pompes, des régulateurs de pression dans les réseaux d’approvisionnement, les automatismes peuvent être très éloignés de la station de contrôle centrale. Ces automatismes sont conduits et régulés à distance par un système de contrôle central. Ainsi, pour l’opérateur, il n’existe aucune différence entre la station locale et la station distante. C’est ce que l’on appelle la téléconduite. Pour éviter les pannes, vous effectuez de la maintenance préventive. En suivant des plannings précis, vous procédez à des contrôles, des visites, des réglages, des tests pour collecter des mesures. Puis, vous analysez les résultats ainsi obtenus et définissez les actions de maintenance à effectuer. Vous mettez tout en œuvre pour éviter la panne, car la moindre défaillance peut entraîner des coûts supplémentaires élevés.

Dépanner
Si malgré tout, une panne survient dans les systèmes d’automatismes, il vous faut alors intervenir au plus vite. Vous utilisez des logiciels de télégestion et de supervision pour déceler la panne et effectuer les opérations qui s’imposent. A vous de changer la pièce défectueuse, de modifier les réglages et/ou de corriger certaines données du programme informatique qui pilote les machines automatisées. Ensuite, il vous appartient d’effectuer la remise en service de la machine, puis de procéder aux essais nécessaires. Pour laisser une trace de votre intervention, vous rédigez un rapport d’intervention et vous mettez à jours les documents de maintenance. Ces documents vous permettent d’informer les utilisateurs de l’automate, de votre intervention.

Optimiser l’outil
Par tous les moyens, vous cherchez à fiabiliser et à améliorer votre outil de production, c’est aussi votre rôle de chercher à réduire les coûts. Ainsi, vous êtes toujours à l’affût des évolutions technologiques qui permettraient d’améliorer le rendement de vos systèmes automatisés. Vous pouvez aussi concevoir et proposer des solutions en vue d’optimiser la fiabilité de l’installation.

Tout faire pour éviter l’arrêt de la production : c’est votre idée fixe !