Retour à votre recherche

Technicienne contrôle et mesures
Technicien contrôle et mesures


(code ROME : H1506)


Produire des pièces qui vont au rebut coûte cher à l’entreprise. Les hautes technologies, développées notamment dans les transports, nécessitent un assemblage de pièces usinées au micron. Le contrôle qualité et la culture métrologique sont devenus une nécessité ISO 2000 pour la compétitivité industrielle. Votre mission en tant que technicien contrôle et mesures est de vérifier que l'usinage respecte bien la précision de mesure souhaitée.

Contrôler la qualité de la matière première au produit fini
Vous devez contrôler la matière d'œuvre, les pièces fabriquées et leur assemblage pour certifier leur qualité avant expédition. Vous prenez les mesures en scannant délicatement la surface de la pièce usinée à l'aide d'une machine tridimensionnelle reliée à un ordinateur. Puis vous procédez à l'acquisition numérique de plusieurs milliers de points de mesure que vous contrôler informatiquement. Vous pouvez encore être amené à utiliser d'autres systèmes de contrôle plus ou moins conventionnels (pied à coulisse, colonne de mesure...). Vous êtes chargé également de la création des gammes de contrôles des nouvelles pièces.

Effectuer les mesures en salle de métrologie
Les appareils de mesure devant être très précis, vous travaillez généralement au sein d'un atelier climatisé et régulé en hygrométrie. Votre plan de travail est alors un marbre sur lequel vous posez la pièce, que vous mesurez à l'aide d'un bras ou d'un portique. Vous effectuez ces mesures sur la base de plans papiers où sont indiqués les notions de distance, le dessin technique qui a servi à la réalisation de la pièce, ainsi que le seuil de tolérance préalablement enregistré sur ordinateur. Une fois la mesure effectuée, vous rédigez un rapport d'intervention.

Vérifier les appareils de mesure
C’est souvent vous qui assurez l'étalonnage et la vérification des appareils de mesure, de contrôle et d’essai. Celle-ci s'effectue par rapport à l'utilisation de l'appareil ou à la norme. À ce titre, vous devez animer et assurer lacohérence de l'ensemble des mesures dans l'entreprise, et définir les méthodes de référence et les moyens de mesure. C'est vous aussi qui vérifiez l'efficacité des méthodes de mesure et formez les utilisateurs de matériel de métrologie.

Utiliser et développer des outils informatiques
L'utilisation de l'informatique ne se limite pas à la programmation des outils de métrologie : capteur laser, laser tracker, interféromètre laser… Vous devez maîtriser la lecture et l’exploitation des résultats de la mesure 3D faite avec des logiciels comme Metrolog ou Calypso. Le plus souvent, orienté objet, ces programmes vous permettent de transférer facilement les résultats vers d’autres logiciels d’analyse et d’exporter les plans de contrôle automatiquement générés vers d'autres machines de mesure.

Si l'image thermique du laser tracker n’a plus de secret pour vous ; alors, vous êtes bien en mesure de contrôler la qualité métrologique des produits à la sortie des chaînes de production.