Retour à votre recherche

Technicienne gestionnaire d'espaces naturels protégés
Technicien gestionnaire d'espaces naturels protégés


(code ROME : A1204)


15% du sol français fait aujourd’hui partie du réseau des espaces naturels protégés. Ces espaces sont d’une grande richesse biologique mais aussi d’une grande fragilité. C’est pour cela que vous, technicien gestionnaire d’espaces naturels protégés, vous êtes là pour assurer les mesures de protection et de gestion particulières.

Coordonner la gestion des sites  sur le terrain
Les espaces naturels protégés sont très variés, ils regroupent les parcs nationaux et régionaux, les réserves naturelles, les conservatoires de l’espace littoral et des cités lacustres, les conservatoires régionaux d’espaces naturels. Sur le terrain, vous organisez et vous encadrez les chantiers liés à l’entretien ou à l’aménagement du site. Par exemple, vous organisez les travaux de débroussaillage, d’entretien et de restauration d’équipements et d’ouvrages à l’intérieur du parc. Mais vous pouvez aussi intervenir pour limiter la proliférations d’espèces végétales invasives, comme la jussie qui était vendue chez nous au départ, pour la décoration des aquariums ou des bassins, et qui est devenue une redoutable « envahisseuse » des milieux naturels humides et aquatiques calmes. De la même façon, vous pourrez être amené à limiter la prolifération d’espèces animales nuisibles comme les ragondins, en organisant des piégeages.

Organiser le suivi
Vous connaissez parfaitement la faune, la flore du milieu dans lequel vous travaillez. Vous en suivez l’évolution. Vous organisez et accompagnez les activités de suivi réalisées par les gardes qui font des observations sur le terrain et enregistrent les différentes données étudiées. Vos observations peuvent aussi concerner l’environnement du site. Par exemple dans un paysage de marais, vous serez amené à effectuer des observations sur le système hydraulique.Ce recueil de données vous servira pour élaborer le plan de gestion ou d’aménagement du site protégé. D’ailleurs c’est aussi vous qui formez les gardes et les agents « d’entretien nature ».

Coordonner la gestion technique et administrative du site
Vous assurez la coordination d’action de gestion durable et de mise en valeur des milieux que vous gérez. Vous répartissez votre temps entre le terrain et votre bureau. Vous gérez l’enveloppe budgétaire qui vous est confiée. A vous de déterminer les actions importantes et nécessaires à la gestion du site. Vous êtes aussi l’intermédiaire entre les décisions et directives, prises par l’organisme gestionnaire, et les agents de terrain (gardes). A l’inverse, vous rédigez des compte-rendu d’activité et des rapports de gestion que vous remettez à la structure gestionnaire pour préparer les comités de gestion.

Etablir des contacts avec les visiteurs
Vous pouvez avoir deux types de rapport avec le public. D’une part, vous êtes assermenté, et vous exercez une mission de surveillance. Vous pouvez dresser des procès verbaux lorsque des visiteurs contreviennent au règlement du site. D’autre part, vous avez un rôle d’information auprès du public. Vous concevez et réalisez des animations à destination du public et des actions éducatives auprès des publics scolaires.