Retour à votre recherche

Responsable assurance qualité


(code ROME : H1502)


La notion de qualité est indissociable de l’industrie. Qu’il s’agisse de respecter les normes et standard dans l’industrie chimique, pharmaceutique, ou encore dans l’agroalimentaire, de protéger les ouvriers ou de garantir aux consommateurs la conformité des produits, la mise en place de la qualité est un enjeu majeur aujourd’hui. S’assurer que tout est mis en œuvre pour que la qualité soit la plus élevée possible est le rôle du responsable qualité, qui met en place à cet effet le système d'assurance-qualité depuis la réception des matières premières jusqu'au stockage des produits finis. Son rôle est de rechercher et d'analyser les causes de défaillance, de proposer des solutions pour y remédier, de participer aux recherches de nouvelles méthodes de fabrication, après concertation avec tous les personnels concernés.

Analyse de la qualité
Très proche du travail d’audit, votre premier rôle consiste à procéder à l'évaluation du degré de qualité des processus de l’entreprise. Vous observez les conditions de production, vous vérifiez le niveau de formation des opérationnels, vous examinez les procédures écrites, vous collectez les rapports d’anomalies.

La rédaction des procédures
Votre tâche principale consiste à mettre au point une documentation d'assurance qualité, qui décrit l'ensemble des dispositions mises en place pour maîtriser la qualité du produit, de manière constante. Mais mettre en place la qualité, considérée par tous les opérationnels comme une perte de temps, n’est pas simple. Vous devez réaliser tout un travail d'explication auprès des personnels, vous assurer par un travail en équipe que les documents diffusés à chaque poste de travail sont applicables, appliqués et efficaces, et corriger les dispositions initiales si besoin est.

Un peu de contrôle
Une autre facette du métier est le contrôle direct. Au niveau des matières premières, un contrôle des spécifications exigées par votre processus de fabrication est indispensable. En fonction de la confiance que vous accordez au fournisseur, vous êtes amené à faire des choix. Au niveau des produits finis, vous validez leur conformité au cahier des charges des clients, aux normes de la réglementation. Vous définissez la nature et la fréquence des analyses effectuées par le laboratoire d'analyse et de contrôle. Et vous n’hésitez pas à remettre en cause certains lots. La réputation de votre entreprise est entre vos mains !

L’audit externe
Dans les secteurs fortement réglementés, comme le secteur agro-alimentaire ou le secteur pharmaceutique, les audits sont courants. En votre qualité de responsable de l’assurance qualité, il vous appartient de les faciliter, et surtout de tout faire pour que l’issue en soit favorable. Lorsque vous recevez l’avis d’audit, il vous faut informer tout le personnel concerné, vérifier que tous les documents susceptibles d’être exigés par l’auditeur sont disponibles, contrôler que les procédures prévues sont bien appliquées… Quelques nuits blanches en perspective ! Et après l’audit, définir etmettre en place les éventuelles actions correctives pour satisfaire aux exigences de l’organisme de contrôle…