Retour à votre recherche

Ingénieure en nucléaire
Ingénieur en nucléaire


(code ROME : H1302)


Concilier progrès et environnement autour d'un enjeu d'avenir, produire de l’énergie sans CO2, c’est le défi à relever pour protéger la planète. L’ingénieur en nucléaire veille à prévenir tout incident et à atteindre le risque zéro. Vous avez en charge la gestion, l'analyse et la résolution de tous les problèmes liés au fonctionnement des installations nucléaires et des appareils fonctionnant grâce à cette énergie.

Assurer la sûreté et la sécurité
Les exigences de sécurité se développent. Les installations vieillissent et doivent progressivement être démantelées. Vous devez donc analyser en temps réel et différé leur fonctionnement et y apporter les améliorations voulues. Vous mettez à jour les rapports de sûreté des centrales et rédigez des notes de support de révision. Vous devez prévoir entre autre la réaction des installations aux intempéries, aux inondations ou aux phénomènes sismiques. Si vous occupez le poste d’ingénieur criticien, vous vous assurez que les dispositions permettant de prévenir un accident de criticité ont été prises dès la conception de l'installation et sont garanties pendant toute son exploitation jusqu'à son arrêt définitif. Enfin, si vous êtes ingénieur en radioprotection, vous assurez la sécurité radiologique des personnes et la protection de l'environnement.

Veiller à la protection des personnes et de l'environnement
L’énergie nucléaire produit des déchets qui créent des risques de pollutions à long terme. Comme ingénieur environnement ou chargé de la radioprotection, vous cherchez à prévenir les incidents éventuels. Vous sensibilisez le personnel aux risques et contrôlez les taux de radiation. Vous veillez au bon compactage des déchets dans des containers spéciaux et au transport du combustible nucléaire, à son retraitement ou à son enfouissement. Vous surveillez l’état du réacteur et les systèmes de sécurité, afin de prévenir toutes catastrophes humaines et écologiques dues aux rayonnements éventuels.

Faire avancer la recherche
Comme chercheur, vous travaillez sur le développement du nucléaire. Opérationnel dans divers domaines, vous pouvez participer à la mise au point de nouveaux concepts de réacteur nucléaire, comme l’EPR de 3e génération, et travailler à l'amélioration de la sûreté des réacteurs. Comme ingénieur en génie chimique ou neutronicien, vous mettez au point de nouveaux concepts de réacteur nucléaire et vous définissez les conditions d'entreposage et de stockage des matières nucléaires en fonction des paramètres de sûreté à respecter. Comme ingénieur thermohydraulique, vous travaillez à l'amélioration de la sûreté des réacteurs. Très proche des laboratoires, et théoricien, vous mettez sur pied et validez des modèles décrivant le comportement des systèmes et leur résolution à l'aide de logiciel.

Les entreprises du nucléaire bombent le torse. La filière embauche à tour de bras. Réunir un maximum de jeunes électrons sensibles à l’environnement et à la transparence autour d’un noyau de plus en plus sécurisé et source de progrès, c’est l’objectif de l’industrie nucléaire pour son recrutement d’ingénieurs. Du cœur du réacteur au cœur humain vu par l’IRM, le nucléaire est au cœur des progrès de la science.