Retour à votre recherche

Technicienne de Service d'Assistant Technique aux Exploitants de Stations d'Epuration
Technicien de Service d'Assistant Technique aux Exploitants de Stations d'Epuration



Qualité et gestion de l'eau sont au cœur des préoccupations des collectivités, à tous les niveaux de responsabilités. Le technicien de SATESE est un technicien supérieur territorial dont le territoire d’action est le département, et qui traite les problèmes d’assainissement et de traitement des eaux usées en provenance des collectivités et/ou des industriels.

Effectuer des mesures et des prélèvements
Visiter les 200 stations d’épuration d’un département pour y effectuer un diagnostic du process en réalisant des tests et des mesures de terrain ; c’est votre mission. Les résultats obtenus permettent d’ajuster le pilotage des installations mais aussi de constituer une banque de données sur l’assainissement. Au cours de la visite annoncée huit jours avant, vous vous entretenez avec l’employé communal, et effectuez des mesures et prélèvements pour vous assurer du bon fonctionnement des ouvrages. Afin de vérifier l’ensemble du processus d’épuration, vous vous munissez pour chaque visite d’un matériel portatif de mesures in situ et de quoi transporter les échantillons.

Diagnostiquer et expertiser
A chaque étape réalisée dans la station d'épuration (décantation, filtration, désinfection...), vous devez dresser un diagnostic, aussi bien du bon fonctionnement de la partie mécanique et électronique de la chaîne de mesure que des résultats chimiques obtenus(élimination des poudres à laver, détergents, solvants et nitrates dues aux activités domestiques et industrielles). Vous élaborez des rapports de visites de terrain ainsi que des bilans complets des charges polluantes présentes en amont et en aval, ainsi que de l’efficacité de la station, que vous adressez au maire et à l’entreprise d’exploitation si le site est en affermage.

Aider à une prise de conscience en amont comme en aval
Grâce aux bilans en amont des unités de traitement (fonctionnement des collecteurs, usagers et entreprises raccordées, raccordements d’eaux claires parasites…), vous incitez à une étude plus approfondie pour connaître les évolutions et travaux à engager avant le raccordement d’une nouvelle zone d’habitations ou de locaux industriels. Vous vérifiez également le respect des milieux récepteurs et la qualité des eaux en aval. Vous mesurez l’impact des rejets directs et des rejets traités. Produire des résidus stables et les valoriser dans le respect de la réglementation ; c’est ce que vous êtes amené à vérifier dans le cahier de suivi mis en place au niveau de la station.

Conseiller et former les agents exploitants
Vous êtes garant de la pertinence des conseils donnés aux exploitants de stations d’épuration.Un mauvais conseil peut entraîner des dysfonctionnements de la station, provoquant la dégradation de l’équipement ou la pollution du milieu et mettant en cause votre responsabilité celle de votre supérieur hiérarchique, et éventuellement celle de la collectivité territoriale.

Réaliser l’audit des équipements d'autosurveillance
Depuis la mise en place de l'autosurveillance des stations d'épuration et des réseaux d'assainissement, de l'autocontrôle des usines de production d'eau potable, la mesure a pris une place particulière dans la gestion et l'exploitation des ouvrages. Vous aidez les exploitants à installer et à faire le suivi des chaînes de mesure, et vous les formez à réaliser eux-mêmes les prélèvements dans le cadre de l’autosurveillance. Grâce à votre maîtrise des outils de mesure et de métrologie, vous pouvez réaliser l’audit de ces équipements.

Aider à la décision et conseiller
Actuellement, l’élimination des déchets issus de l’épuration, comme l’épandage des boues résiduaires en agriculture, suscite un réel débat sur chaque commune. Vous essayez alors, à partir de données techniques et de références externes, de guider les décideurs vers la filière la plus satisfaisante.

L’important aujourd’hui est de rendre le cycle de l’eau économiquement viable. Entre le captage de l’eau et son retour à la source, mieux vaudrait ne plus polluer l’eau ; cela coule de source.