Retour à votre recherche

Technicienne d'analyses médicales
Technicien d'analyses médicales


(code ROME : J1302)


Prévenir et identifier une maladie, en observer les évolutions chez un patient, établir l'impact d'un traitement sont les enjeux capitaux de notre médecine moderne. Aux manettes, vous, le technicien d'analyses biomédicales. Spécialiste des molécules et autres atomes comme des matériels électroniques, vous êtes un maillon essentiel de la chaîne de soins.

Accueillir les patients
Enfant, personne âgée ou femme enceinte, un patient entre au laboratoire et c'est à vous qu'il s'adresse. Vous êtes son premier contact. Vous faites en sorte qu'il se sente en confiance avec vous. En fonction de la prescription médicale qu'il vous présente, vous choisissez votre matériel : seringue, tubes à essai... Vous transmettez les consignes avant les examens. Ne pas bouger, tousser, bien se positionner... Enfin, vous effectuez le prélèvement. Bien que vous réalisiez des actes très techniques comme les prises de sang, vous préservez toujours le dialogue.

Avoir le sens des responsabilités
C'est dans la boîte ! Maintenant, c'est à vous d'assurer le suivi du prélèvement. Vous identifiez l'échantillon avant d'établir, par informatique, le dossier biologique. Vous réalisez les analyses sur les échantillons et rédigez un rapport chiffré. Vous travaillez sous la responsabilité du biologiste qui interprète vos données et les signe. Mais c'est à vous de mettre en place toutes les conditions pour que ces résultats soient fiables. Vous préparez les instruments et les substances à utiliser. Pas question de lésiner sur les règles d'hygiène et de sécurité. Les matériels sont stérilisés, vous portez des vêtements adaptés comme la blouse et les gants....

Affuter votre esprit critique
Le matériel que vous utilisez est de plus en plus automatisé. Mais votre métier ne consiste pas à mettre le tube à essai dans une machine et à attendre le résultat. Vous avez toujours en tête le dossier que vous traitez et ce que vous cherchez à mettre en évidence. Ainsi, vous repérez toute erreur qui surviendrait dans les résultats que vous obtenez.

Des activités très diversifiées
Si vous travaillez en hôpital public, vous pouvez assurer un suivi thérapeutique en relation avec le malade et l'équipe soignante. Vous pouvez aussi collaborer à des travaux de recherche et mener des actions de formation et d'encadrement. Vous travaillez en laboratoire privé : vous êtes amenés à vous déplacer aux domiciles des patients. Et quelque soit votre lieu d'exercice, vous êtes toujours à la pointe des évolutions technologiques. Vous utilisez des matériels automatisés ou manuels, mais charge à vous également de les vérifier et de les entretenir.

Votre mission, puisque vous l'avez acceptée : « Le bon résultat, pour le bon patient, au bon moment et au juste prix ».