Retour à votre recherche

Technicienne chimiste de laboratoire
Technicien chimiste de laboratoire


(code ROME : H1210)


Que vous contrôliez, en laboratoire, la qualité d’une substance en cours de production ou que vous surveillez, en atelier, le bon déroulement d’une fabrication, vous êtes le spécialiste des analyses et des synthèses.

Explorer les molécules
En blouse blanche, sur la paillasse, penché sur une expérience, entouré de ballons et d’éprouvettes, c’est ainsi que vous vous présentez. Mais pour étudier des produits, vous utilisez aujourd’hui des appareils très sophistiqués : spectromètres, chromatographes... Vous mélangez des substances, chauffez des solutions, séparez des composés par filtration, distillation, extraction... Vous aimez les manipulations en tout genre !

Contrôler la qualité
En laboratoire de contrôle, vous effectuez les analyses de contrôle à partir des échantillons prélevés dans les ateliers de fabrication. Vous vous assurez de la qualité et de la conformité des produits. Vous interprétez les résultats, rédigez des comptes-rendus, sous l’autorité d’un ingénieur. Les techniques de contrôles et d’analyse sont diverses et vous amènent à connaître le fonctionnement de nombreux appareils de mesure. Vous en assurez l’étalonnage, le réglage et les maintenez en bon état.

Surveiller la fabrication
En laboratoire de fabrication, vous préparez vos produits, faites les dosages, réalisez des « montages en verre », emboîtements de tubes, ballons au sein desquels vont se dérouler les réactions chimiques et les distillations. A l’issue du déroulement, vous recueillez et analysez le produit ou la molécule recherchés. Comme il s’agit de production, les délais sont impératifs, et il vous faut compter avec des manipulations qui échouent parfois.

Rechercher de nouvelles applications
En laboratoire de recherche et développement, vous participez sous l’autorité d’un ingénieur à l’amélioration de produits existants, à la recherche de nouvelles applications ou de nouveaux produits (molécules, matériaux). Vous réalisez là aussi des montages où vont se dérouler vos synthèses et observez l’avancée des résultats. La persévérance est de mise. L’enjeu est celui de l’innovation pour résister à la concurrence, alors que des semaines d’essais successifs peuvent ne pas aboutir.

Avoir du pragmatisme
Votre travail recourt à tous les sens. A la vue, vous observez les variations de couleur d’un mélange et les précipitations. A l’odeur, vous évaluez la saturation olfactive. A l’oreille, vous appréciez le bruit de fond du fonctionnement régulier d’une installation. Au toucher, vous pouvez constater la solidité d’un montage ou la chaleur produite par une réaction.

Avec le renforcement des normes de qualité dans tous les domaines, ce métier a un avenir moléculaire !