Retour à votre recherche

Astronome


(code ROME : K2402)


Planètes, étoiles, galaxies, nébuleuses, quasars, pulsars... l’Univers constitue votre laboratoire de recherche. Cherchant à percer les mystères de l’univers, vous réalisez un travail d'observation et un travail de recherche fondamentale. Les atomes des étoiles parlent aux atomes des yeux le langage de la lumière.

Observer avant tout
Pour observer les mouvements des étoiles et des planètes, vous vous déplacez une dizaine de nuits par an aux quatre coins de la planète sur des sites choisis pour la qualité du ciel. Votre dernière destination, Hawaii, un télescope immense au sommet d'un volcan éteint à 4 200 mètres d'altitude. Pour recenser et classer les astres selon leur particularité ou leur éclat, vous devez avant tout observer.

Utiliser des instruments sophistiqués
Pour vos observations, vous disposez d’instruments de mesure de plus en plus perfectionnés : télescopes géants, radiotélescopes enregistrant le rayonnement électromagnétique des astres, interféro­mètres à télescopes multiples pour superposer des images d’un même objet... mais aussi satellites et sondes spatiales qui envoient des images non altérées par l’atmosphère.

Réfléchir et modéliser
Mais observer ne suffit pas. Comme tout chercheur, vous comparez les résultats de vos observations avec les ­modèles théoriques que vous avez conçus en laboratoire. Vous cherchez comment les lois de la physique peuvent, par exemple vous aider dans la modélisation des étoiles et du milieu interstellaire pour établir des équations de conservation de la structure stellaire. Vous publiez vos résultats dans des revues spécialisées, et participez à des conférences. Face au vaste chantier que représente l’espace, un astronome est souvent spécialisé : physique stellaire, héliocentrisme, géodésie ou orbitographie spatiale…

Améliorer l’instrumentation
Pour faire de grandes découvertes en astronomie, il faut des moyens d’observation à la pointe du progrès. Votre travail peut aussi porter sur la conception ou l’amélioration de l’instrumentation très performante, qui équipe ces grands observatoires au sol. Ce travail vous lie à des équipes internationales et des industriels.

Produire de nouvelles données
De nouveaux résultats toujours et encore vous poussent à améliorer vos modèles. Vous passez le plus clair de votre temps devant votre ordinateur, avec lequel vous faites vos calculs théoriques, l'analyse de vos données, vos recherches bibliographiques, la rédaction de vos articles. Si vous avez la tête dans les étoiles, vous savez quand même garder les pieds sur terre !

L'univers est infini. L´espace est sans bornes. Et votre fascination est intarissable. Comme la musique, l’astronomie ne peut être hélas pratiquée professionnellement par tous ceux qui l’aiment.