Retour à votre recherche

Ingénieure support
Ingénieur support


(code ROME : H1101)


Petit problème ou gros incident technique, l’ingénieur support est LE spécialiste de l’intervention, prenant en compte les différents types d'incidents dans des délais adaptés à leur niveau critique. Au cœur des métiers d’après vente, vous réceptionnez le problème et toute votre mission consiste à satisfaire le client.

A la source
Au sein du service de Support destiné aux clients grand public d’un grand éditeur de solutions Linux, vous êtes en relation avec les équipes pour aider le client dans la résolution de ses incidents. Expérimenté dans la connaissance de l'Open Source et de ses logiciels phares sur le poste de travail, vous apportez votre compétence pour appuyer l'offre grand public. Vous prenez en charge un client dès la déclaration de l'incident, démarrez le diagnostic à l'aide des informations fournies à votre demande. Puis, vous guidez le client jusqu'à la mise en oeuvre de contournements ou de correctifs. Le support technique que vous assurez est de niveau 1, 2 et 3, couvrant l’installation de distributions Linux et de logiciels, la configuration, l’amélioration de performance, la maintenance logicielle et la veille technologique.

En société de services en ingénierie informatique
Avec le développement de l'externalisation, les SSII prennent en charge la gestion des incidents de nombreuses applications et systèmes de leurs clients. Cette tierce maintenance applicative s'exerce de plus en plus souvent au sein de centres de services installés en province. Et c’est dans l’un de ces centres que vous travaillez, sur une méthode structurante de type It il qui constitue votre socle de travail quotidien. Vous contribuez au bon fonctionnement des applications, notamment par le suivi et la gestion des incidents et des problèmes. Vous en assurez le support fonctionnel auprès des utilisateurs que vous avez préalablement formés.

Développement
Votre expérience en support technique pur vous a donné envie de vous orienter sur le développement. Vous avez choisi de vous situer en amont du problème déclaré et accepté une place en laboratoire. Là vous anticipez : vous simulez et reproduisez des incidents complexes, analysez les dysfonctionnements et élaborez les corrections. Vous êtes donc sur une mission de développement qualité pour que les produits intégrés dans le catalogue soient totalement optimisés. Vous assurez aussi une mission de veille technologique pour apporter les modifications nécessaires aux produits déjà en catalogue ou l’inclusion de nouveaux.

Compte tenu du dynamisme du secteur, incollable sur les anciennes technologies et au fait des nouvelles et des évolutions, vous avez l’assurance… de supports d’activités.