Retour à votre recherche

Experte automobile
Expert automobile


(code ROME : I1604)


Déterminer la valeur d’un véhicule, évaluer le montant des dommages lors d'un accident, recherchez les causes d'un sinistre, déterminer les responsabilités techniques éventuelles et jouer un rôle d'arbitre en cas de conflit. C'est l'affaire de l'expert automobile.

Chiffrer les travaux
Le spécialiste de la technique automobile, c'est vous, l'expert automobile. Vous connaissez la législation et la valeur des véhicules pour évaluer, en cas de sinistre, le montant des dégâts et la durée des réparations. Disponible, vous pouvez être appelé à tout moment sur les lieux d'un accident. Vos compétences techniques vous permettent d'évaluer l'état général d'un véhicule accidenté et d'analyser les causes du sinistre : anomalie de fonctionnement, malfaçon, responsabilité du conducteur... Par la suite, vous définirez avec le garagiste une procédure de remise en état, et établirez le chiffrage des travaux de réparation à effectuer.

Un rôle d'arbitre
Vous assurez le suivi des réparations et contrôlez leur qualité. Vous vérifiez les éléments de la facturation. En cas de conflit, vous êtes l'arbitre des parties concernées : assureur, particulier, garagiste... Mais vous pouvez être aussi amené à faire appel à un autre expert. Dans certains cas, vous êtes désigné par le tribunal pour estimer le montant du préjudice subi.

De bon conseil
Vous êtes environ 2 500 experts en France, mais le nombre des expertises décroît grâce à l'évolution de la sécurité des véhicules et du comportement des conducteurs. Aussi, pour assurer vos revenus, vous diversifiez votre activité en jouant un rôle de conseil auprès des clients lors de la vente ou de l'achat de véhicules d'occasion. Vous intervenez également dans le cadre du contrôle technique afin de vérifier l'état de marche des véhicules et leur conformité aux normes de sécurité.

Du travail administratif mais aussi de terrain
Vous rédigez de nombreux courriers, mettez à jour fichiers et bases de données documentaires, établissez des rapports détaillés dûment argumentés. Mais si la rédaction du rapport se déroule dans la solitude d'un bureau, l'expertise elle-même vous demande de multiplier les contacts avec les garagistes, les clients, et de collaborer avec d'autres professionnels : assureurs, contrôleurs techniques, etc. Vos déplacements sont fréquents : pour mener à bien l'expertise, vous irez inspecter le véhicule accidenté où qu'il se trouve.

Apportant de nouveaux services à vos clients, vous pouvez vous spécialiser dans différentes branches : protection juridique, expertise flotte, expertise à distance... Expert automobile, votre métier n'est pas sinistré !